tara duncan

Forum RPG sur tara duncan
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Mer 10 Déc - 19:04

Kévin venait de finir de décortiquer les dernières bestioles qu'il s'était farcie.
Il pestait toujours un peu sur son utilisation de la magie. Le vent avait abîmé les créatures qui l'avaient acculée. Heureusement pour lui, il avait réussi à tuer deux chiens de l'enfer avant que ce passage désagréable ne survienne, ce qui lui a permis de récupérer deux belles fourrures noires et soyeuses. Mais il aurait préféré tirer profit des cinq peaux… Que le sort est capricieux quand il s'y met.

Il mit dans un coin tout ce qu'il pouvait revendre sans problèmes: les fourrures des chiens de l'enfer ainsi que la plupart des os, les petits et les cassés ainsi que quelques gros os; il avait essayé de ne pas abimer plus qu'elles ne l'étaient les cornes du diable afin qu'elles ne perdent pas plus de valeur, d'extirper l'œil intact de son globe oculaire, raser ses crins et les enfourner dans un sac, lui arracher la langue et récupérer les sabots de l'être des ténèbres sans le moindre mal… après tout ils étaient intacts contrairement aux cornes.

L'assassin mis dans un autre coin de sa salle de dissection quelques gros os tels les tibias et les fémurs des chiens de l'enfer ainsi que deux épaules qui bien affutées pourraient servir de haches. Si après essai, il se rendait compte que la dureté des os des chiens de l'enfer ne suffisait pas pour en faire des armes correctes, il pourrait toujours les revendre à des passionnés d'armes exotiques.
Il conserva les crocs dans une petite boite en métal. Lorsqu'il aurait le temps, il les percerait pour en faire un trophée tel un collier ou un bracelet primitif.

Il farfouilla dans les restes des corps afin d'en sortir les morceaux de viandes comestibles et les prépara de façon à pouvoir ensuite les congeler et les manger plus tard. Il n'allait pas se débarrasser ainsi d'une viande gratuite.

Une fois ce travail fastidieux terminé, il remit les restes de corps dans sa boule de cristal et nettoya sa table d'opération afin qu'il soit nickel pour laver les morceaux qu'il prévoyait pour la revente. Lorsque cette tâche plus simple fut finit, il quitta la salle d'opération afin de farfouiller dans son appartement pour y trouver une boule de cristal bien plus petite que celle qu'il utilisait habituellement afin d'y mettre son précieux butin.

Le jeune elfe en avait pratiquement fini avec son travail, il lava à la va-vite ce qui lui était destiné et le laissa dans son coin où il pourra s'y atteler de nouveau avec un peu plus de soin plus tard. Il alla dans sa chambre, retira sa blouse blanche plastifiée et maculée de sang pour enfiler une tenue de cuir noir plus près du corps.
Il attrapa un long manteau sombre et son sac d'armes. Il fit passer deux lames courtes dans son dos qu'il coinça dans la ceinture sous le manteau. Il se saisit de son arc magique attachée solidement à une lanière de cuir à un clou et l'accrocha à sa ceinture. Le bout de bois reposait nonchalant sur sa cuisse. Un œil avisé pourrait se rendre compte que les nombreux nœuds et tours que faisait la lanière de cuir ne lui permettraient jamais de se saisir avec aisance et rapidité de l'arc.

En y jetant un bref coup d'œil, il aperçût une tâche sombre. Il devrait la laver à son retour… il se rappela avoir du l'utiliser comme pieu improvisé lorsqu'il s'était retrouvée à court d'armes.

Il ferma à double tour derrière lui… précaution peut-être inutile lorsque l'appartement est protégé par un sort de haute magie, mais c'était devenu une habitude à force de vivre si longtemps avec des humains.
Il héla un taxi volant et se fit amener le plus proche possible du bar qui lui permettrait de rejoindre la ruelle du Lancovite. Il était plutôt pressée de récupérer l'argent de son labeur, mais il se montrerait plus économes pour le retour et utiliserait ses jambes.

Une fois à destination, il savait où aller. Il avait ses petites adresses, ce n'était pas un débutant. Il rendait toujours visite aux commerçants le plus susceptibles de lui acheter sa marchandises dans un ordre aléatoire… il aurait été injuste pour les autres que ce soit toujours le même qui profite en premier du choix sur la marchandise.

C'est ainsi qu'il entra dans la première boutique qui lui fit le plus envie ce jour-ci. Un jolie butin pour les crocs, suffisamment pour s'acheter une nouvelle épée, mais c'est en allant vers le magasin d'arme, donc dans la ruelle qu'il rencontra quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Mer 10 Déc - 19:18

Eleanora n'avait pas pu résister! Elle savait que sa mission était finit... qu'elle ne pouvait plus rien faire pour aider ellana mais c'était dans sa nature et elle était là...
Elle attendait au recoin d'une ruelle sombre! D'après ces informateurs pas mal d'assassin la fréquenté et c'était même le point de carrefour de plusieurs magasins qui les fournissaient!

Il fallait qu'elle le retrouve! Celui qui avait était engagé par Selemba pour assassiner la famille royale! Cela la mènerait à Magister! et lui seul avait les réponses à ses questions!
Il savait ce que magnigancer les dragons!ces vermines qui avaient torturés sa cousine Awila! Elles les retrouverait et la vengerait jusqu'à sa résurection!

Donc elle était là dans cette rueele étroite, tapis dans l'ombre quand elle l'aperçut...Etait-il un assassin?? elle n'avait pas la réponse! Mais si elle restait là elle paraîtrait suspecte!
Elle décida donc de ce diriger vers un magasin, se faisant passer pour une assassin! Ce qui n'était pas bien difficile vu sa tenue habituelle de cuir qui ressemblait étrangement à celle du jeune homme...
N'osant rien tentait elle préféra attendre sa réaction et aviser!

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Jeu 11 Déc - 0:11

Kévin souleva un sourcil circonspect.
Visiblement la fibre commerciale ne devait pas être le meilleur atout de la visiblement assassin en face de lui. Lorsqu'on était aussi mignonne et dans le commerce, on se devait d'utiliser cet avantage afin d'amener le client à dépenser ses sous dans sa boutique ou à tirer un prix avantageux sur les marchandises proposées par un vendeur free-lance. Ce devait être un détail non négligeable qu'elle semblait avoir oublié… du moins pour aujourd'hui.

Il était lui aussi beau, mais cela n'avait aucune importance puisque tout dépendait des gouts du client. Sauf qu'il tirait mieux profit de ses avantages lorsqu'il fallait vendre. Ses frères adoptifs et lui avaient assez vite compris que si c'était un client masculin qui venait ou un chasseur, il suffisait d'envoyer l'élément féminin avec son sourire séduisant pour tirer le meilleur profit dans une transaction. Il va de soit qu'il se doutait que ce n'était pas les cristaux oxygénés d'une pâte dentifrice qui lui valait le fait d'être le meilleure vendeur dans la petite entreprise familiale.

Mais il préféra ne plus pensait à ça et ne pas se laisser refroidir par l'enthousiasme étouffant de la jeune femme.
Il en avait connu d'autres et au pire, il pouvait toujours continuer à faire les boutiques de la ruelle, il finirait bien par trouver un type louche près à accueillir à bras ouvert une marchandise fraîche. Après tout, tout le monde ne se levait pas du pied gauche… bien que ça lui arrivait parfois aussi.

De plus il ne comprenait pas pourquoi il grimaçait. Il avait passé assez de temps à préparer sa vente en séparant ce qui n'intéresserait pas les boutiques et en lavant ses produits. Peut-être les citadines avaient-elle l'odorat trop pointilleux… à moins que ce ne soit les subtilités de son parfum fruité pour cacher les odeurs qui ne lui déplaise. Allez savoir!
Pourtant certains parfums magique comme celui-ci étaient assez demandés chez les assassins… Bon d'accord le sien venait d'une petite boutique dans une petite rue elle aussi, mais ça ne faisait rien la fragrance lui plaisait et il ne prévoyait pas d'en changer pour faire plaisir à la gente féminine. Ce petit détail pouvait tout de même se discuter si tous ses acheteurs potentiels n'apprécient pas la senteur Vanille-Mûre. Un jeune homme venait demander quelque chose a Kévin et celui-ci répondit aimablement...


- Ah? Merci. Mais je ne suis pas perdue et je ne suis pas réellement blond, à moins que vous ne considériez que les cheveux foncés soient une tare… Bonjour, souligna-t-il. Je pense que vous n'avez pas compris que je ne vendais rien de vivant.

Il écarta les peaux des loups de l'enfer pour faire mine de les laisser de côtés afin de les glisser plus tard dans son sac. Le jeune homme partit alors déçu et il pue se re concentrer sur la demoiselle en face de lui visiblement assassin...

- Je suis désolée. Je ne m'étais pas rendu compte que ses magnifiques peaux soyeuses et d'une clarté si profond n'étaient pas faites pour votre allure. Mais ne vous en inquiétez pas, je trouverai quelqu'un de coutume pour vous, ce genre de peaux ne peut être appréciée qu'en descente de lit ou en manteaux de luxe… pour les personnes qui en ont les moyens, êtes vous une assassin ?…

Il se saisit donc plutôt des autres objets, ne la laissant pas parler il saisit l'occasion de vendre quelque chose...

- Je possède cependant d'autres articles moins onéreux et plus passe-partout pouvant être utilisés en composante de sorts pour l'élaboration de potions, filtres ou autres utilisations à la discrétion de l'utilisateur. Je possède ici divers os de chiens de l'enfer, des sabots de diable, un œil de la même créature, ses cornes ainsi que ses crins… Admettez, aimable commerçante, qu'il y a bien dans cet étalage de marchandise fraîche de quoi faire le bonheur de votre utilité d'une quelconque manière.

Le tout dit avec ce sourire qui faisait défaut au propriétaire de tout les objets. Il allait sans dire qu'il ne faisait pas des affaires de gaieté de cœur avec la brune dont l'accueil l'avait crispée, mais elle tentait de rester calme et courtoise. Le fait de penser au futurs peut être sous qu'il pourrait retirer de la personne l'aidait à prendre son mal en patience.
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Jeu 11 Déc - 18:07

Eleanora commença donc à faire le tour des boutiques.
Elle a avait déjà fréquenté ce quartier des assassins. Certes c'était un endroit à l'aspect malfamé mais à l'âge de 14 ans elle avait insiter pour y accompagner sa cousine!

En effet, Awila qui paraissait si jeune et fragile avant de devenir une voleuse patenté, avait loué ses services en temps qu'assassin!
El' à cette époque très jeune ne voyait que par elle!Et c'est ainsi qu'elle avait appris à connaitre cette communauté.
Enfin communauté était un bien grand mot car ici la devise c'est plutôt"chacun pour sa peau" ou "la loi du plus fort" et ceci étant prit au premier degrès!
Mais Eleanora n'avait pas peu,loin de là. Elle avait connu bien pire... Oh ui bien pire que ça...

Elle s'arrêta alors devant le stand du jeune homme qu'elle avait aperçut. Elle n'avait pas encore levé la tête, s'attardant sur les objets qu'ilss vendaient, la mine intéréssée. Quelques produits illégaux tel des peaux de loups de l'enfer ou encore quelques potions au contenu étranges...
Elle releva enfin la tête quand celui-ci ien bond commerçant, débuta son baratinage. Il essayait de vendre ses produits par tout les moyens et c'était bien normal.
Ses yeux croisèrent ceux du jeune homme... ils étaient d'un bleu profond, d'apparence si pur...et El' s'attarda un instant avant de reprendre un peu de contenance.
Elle avait un but précis et elle n'avait pas le temps de batifoler!

Elle écouta donc patiemment les éloges du jeune homme sur ses produits! Elle se remémora quelques trucs que lui avait appris Awi...
"leçon n°1: Si tu commerce, n'importe où, commence par laisser parler le commerçant!Ne laisse pas entendre que tu veux quelque chose de précis sinon il te fera payer le prix fort!"
A prèsent il fallait qu'elle tende une approche mais en évitant de se faire démasquer...


_Pour répondre à votre question, qui je suis? je ne pense pas que cela vous intéresse réellement ou bien que cela vous concerne!

Elle regarda l'ensemble de ces produits d'un oeil expert!

_Est-ce que vous auriez des poignards à lame fine?

Pour un expert sa question était peu précise il existait des miliers de poignards différents! El' le savait très bien et c'est là que sa couverture risquait d'avoir quelques problèmes. Même si elle était capable de reconnaitre des centaines de poignards différents et armes en tout genre, une question trop précise aurait encore plus éveillé des soupçons chez le jeune homme qui avait l'air tout sauf blond!
Mais chaque fabricant avait son style. Et si Eleanora retrouvait le même style de poignard chez ce jeune que dans la demeure qu'elle avait fouillé alors il pourrait peut être lui en apprendre davantage...

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Jeu 11 Déc - 21:40

La brune semblait pas vraiment dans son assiette, mais après, c’était Kévin et ses suppositions… Mes enfin, il lui fit quand même un sourire, rassurant la jeune fille dans ses dires. Ouf, il ne s’était pas planté de personne, en plein dans le mille ! Et elle, visiblement le connaissait, ou du moins elle voulais quelque chose de lui, sa se voyait de suite, une bonne et vrai commerçante n'aurait pas poser la question dans ce sens mais plutôt dans un genre de supposition comme "auriez-vous des poignards e lames court dans votre stock ?". Peut être avait-elle démasquer que c'était un assassin, enfin bon ce n'était plus qu'un assassin solitaire les plus dangereux de tous, car après avoir tuer sa directrice de secte assassine il n'avait plus personne pour le commander. Bah en même temps, c'est normal, il n’était pas n’importe qui !

- De beau poignard a lame fine, en chair et en os effectivement ! Et oui car je vend des os de chien de l'enfer, plus résistant que n'importe quel assied et surtout très fin et maniable. J'ai également toute sorte de Poignard, des poignard d'ASSASSIN, de voleur, de plein de sorte. Vous seriez intéresser par quoi ?

Il avait été tenté de dire « Je ne suis pas dupe » mais ne l’avait pas fait. En fait, ‘rien que le mot assassin’ ça allait aussi. Bon, bien sûr, il aurait très bien pu dire ‘et en beauté’, ce qui était vrai, mais sur le coup, il n’y avait pas pensé. Et oui, on ne peut pas tout avoir, la beauté et l’intelligence ! Aux yeux de Kévin, une seule personne réunissait ces deux critères, ainsi que bien d’autres, mais jamais il ne l’avouerait. Et oui, il restait un garçon, un garçon qui se jouait des filles et qui se refusait à leur faire un compliment, si ce n’était pas sur leur physique. Franchement, pas de quoi flatter les demoiselles si c’était pour ne rien avoir en échange ! Et oui, insupportable, et calculateur par-dessus le marché… Dans le genre parfait Assassin, je demande Kévin Snake !

- Votre identité ? Autant de temps que je le souhaite. J'aime bien savoir a qui je vend mon matériels de haute précision, a la porter d'un assassin ou d'un voleur expérimenter.

Un nouveau sourire à l’intention de la brune. Elle était pas mal. Pas mal du tout même, bien qu’elle ne pouvait forcément pas dépasser celle qui faisait craquer Kévin, mais elle était quand même bien belle la demoiselle ! Enfin, à ce qu’il avait pu savoir –oui, on a à faire à un détective privé- elle était plus jeune que lui, pas de beaucoup, et c’était plutôt bien. Et ouais, on aime les filles ou on ne les aime pas ! Enfin, pas question de faire dans le détournement de mineurs, ou dans les fossiles non. Les nanas de son âge, à deux ou trois ans près, passait, plus, ça devenait critique… Oui, Kévin était très difficile question fille. Bah, un peu plus casse-pied ou un peu moins, à son niveau maintenant, on ne faisait plus la différence !

Le jeune assassin jeta un coup d’œil à l’emplacement réservé pour le photoshoot, puis regarda sa montre. Bah, il était le roi du temps en quelque sorte, alors autant en profiter. Belle demoiselle, le prince des magasines va vous faire visiter ! Après tout, il n’avait rien d’autre à faire, et puis il n’avait pas envie de faire sa séance photo pour le moment… Et oui, fallait avoir les nerfs bien solides quand on voulait bosser avec un chieur pareil…


- Tu voulais te balader c’est ça ? Bah viens, on y va ! Tu veux voir des boutiques ? Celle sur le coter, c’est la meilleure, sans aucun doute !

La boutique d'à coter, il n'y en avait pas, mais Kévin savait pertinemment maintenant en tant que assassin expérimenter, il avait bien devinait en observant ses moindre fait et geste qu'elle n'était pas la pour acheter quoi que se soit mais pour parler, la seule chose que Kévin aimait lorsqu’il était à coter d'elle c'était ses yeux, le regard qu'ils s'étaient jetait tout les deux pendant un bon moment yeux dans les yeux, n'avait pas laisser le jeune assassin indifférent. A chaque sortie à chaque point de vente dans cette ruelle, le jeune homme se retrouvait –comme tout le monde en fait- dans cette fameuse situation du je connais pas la personne mais je vais faire connaissance, et revenait toujours avec des bonne choses pleins les poches et des colis à foison. Ses intention étant proches des confusions, il en recevait tout le temps, et donc ne remarqua même pas qu'il lui prit la bras, l'entrainant dans un coin sombre où personne ne pouvais les voir ou les entendre…

- Bien maintenant je croit que je vous ai assez donner d'indice, parler moi sérieusement et en toute honnêteté je vous aiderais.

Kévin avait fait fort sur ce coup, il l'avait emmener dans un coin fort et lui demander de lui avouer tout, pourquoi était elle la en gros c'était sa question, quoi que un peu mal exprimer par les paroles qu'il avait prononcer, enfin bon il verras bien si la jeune fille très séduisante en face de lui comprendrait...
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Jeu 11 Déc - 22:36

Eleanora savait qu'elle avait gaffé! Enfin gaffer, c'était vite dit. Disons plutôt qu'elle savait ce qu'elle faisait et n'avait pas tellement de temps à perdre. Plus le temps passer, plus la menace s'accentuer.
Et apparement le jeune homme avait compris ce à quoi elle faisait allusion. La plupart du temps les assassins se servaient de poignards très fins, facilement transportable et peu repérable.

Au moment où le jeune homme insista sur le mot assassin ou sur le fait qu'il voulait connaitre son identité elle su qu'elle était à moitié démasqué.
Celui-ci lui proposa un large choix de poignards. Mais aucun d'eux ne correspondait à la description.

_Oui ils ont l'air pas mal.

Elle fit mine de les observer un instant les empoignant... Ces petits couteaux étaient de petites merveilles et elle ne le répéterais jamais assez! Elle les reposa ensuite à leur place.

On aurait dit que le jeune homme lisait dans ses pensées car aussitôt il l'entraina faire le tour des boutiques. On aurait plutôt eût l'impression qu'il avait envie de fuir mais El' ne dit rien, bien au contraire ça l'arranger. Très attentive, a ne pas perdre un seul détail des différents stands.
Mais le jeune commerçant sera dirigea pas du tout vers les stands. Effectivement,il allait carrément à l'opposé...
Il l'a prit par le bras, Eleanora étonnée ne dit rien. après tout elle avait besoin de lui, et il l'amené dans une ruelle sombre à l'écart de tout. Là elle commença à s'inquiéter et ses sens de voleurs patenté se mirent à la vitesse supérieur.

Après tout elle se doutait qu'elle était en compagnie d'un assassin, et si elle savait ce qu'elle attendait de lui, elle ne savait absolument pas ce que lui attendait d'elle!
Sa main se posa à sa ceinture -par réflexe-ou tronait un joli couteau à peine percepectible tellement il se fondait avec sa combinaison.

- Bien maintenant je croit que je vous ai assez donner d'indice, parler moi sérieusement et en toute honnêteté je vous aiderais.

Aïe!! Elle avait bien vu que le jeune homme avait compris mais elle avait préféré ne pas relever. Après tout elle se trouvait dans un endroit public et les oreilles indiscrètes étaient cachées partout. Et elle n'avait pas du tout envie que la personne qu'elle cherchait s'éclipse malencontreusement...
Malgrè le fait qu'il n'avait pas l'air de lui vouloir du mal, El' hésiter... elle ne connaissait pas ce garçon, en quoi lui aurait-elle fait confiance? Déjà qu'elle avait du mal à accorder sa confiance alors à un parfait inconnu...
Eleanora était plutôt de nature solitaire et ne comptait que sur elle même! ce n'était que depuis peu qu'elle avait accepter de faire équipe avec la jeune voleuse très prometeuse qu'était Ellana.

Elle regarda le jeune homme chercha une raison de lui faire confiance... elle s'enfonça peu à peu dans son regard profond...Cal!
Elle ne comprenait pas pourquoi dans un moment pareil elle pouvait penser à une personne qui manquait autant de tact et qui était si maladroit. Mais pour cette fois elle allait faire comme si rien ne s'était passé, un peu plus et elle allait être hyptnotiser, là était le mot.

_Qui me dis que je peux te faire confiance?!

Là était la question et eleanora cherchait encore là réponse...
Mais elle savait que si il partait elle n'avait plus aucune chance. Donc il fallait qu'elle prenne le risque! Elle n'avait pas peur de ce risque mais plutôt que ce jeune homme ne l'aide pas mais fasse tout l'inverse et empiète sur sa mission!
Mais au bout d'un minute de réflexion elle enchaina.

_Pour qui je suis désolé mais je ne pense pas te faire assez confiance pour te le dire! J'ai assez cotoyer les assassins pour savoir que t'en ai un. Et je cherche à retrouver un membre de votre secte.

El' s'arrêta. Elle ne comptait pas en dire plus avant de voir sa réaction. rien que dans cette phrase toute simple elle venait de laisser entendre qu'elle n'était pas elle même une assassin... rester à savoir si il était prêt à l'aider!
Elle reposa son regard, fixa ses yeux pour disserner la moindre réaction! Cette fois ci elle usa de toute sa volonté pour ne pas se noyer(^^)

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Ven 12 Déc - 0:16

Si quelque chose n’allait pas ? Mais elle le faisait exprès en plus ! Attendez, franchement ! Elle devrait se mettre à sa place rien que pour ressentir ce que ressentait l'assassin à cet instant. Une envie de meurtre, non pas de la belle brune, quand même pas, mais du c*n qui l’avait fait bannir de la secte et qui devait être le même qu'elle cherche, il n'y avait plus de doute ! Quelle idée de faire ça ! Un renvoie de secte ! Un de ces trucs brailleurs qui sent mauvais et qui vous empêche de dormir la nuit ! –Nous pouvons donc noter que Kévin déteste le chef des assassins- Non vraiment, il lui était passé QUOI par l’esprit à ce débile intersidérale ? –Notons également que Kévin est d’une gentillesse infinie- Non mais c’est vrai quoi ! 20 assassin et un meurtre ? C’était du suicide ! Et toutes les fêtes de jeunes assassin de haut rang ? Il faisait un trait dessus ou quoi ?! C’était clair que la brune ne valait pas ce que sa détermination valait, mais de là à craindre autant, cela en était presque dépitant… Non pas que d’un coup, elle n’intéressait plus du tout notre assassin, au contraire, elle l’intéressait toujours, mais alors là, elle lui avait coupé le souffle !

Mais visiblement, la brune avait compris le point faible de ce terrible assassin solitaire, le fait qu’il raffolait des secrets, et si ce n’était pas le cas, elle était vraiment douée ! Alors qu’il sortait une boite de gâteaux de son sac –mais que cachait-il d’autre là dedans ?-, sa pierre de communication se mit à sonner, et il s’éloigna, parlant à il ne savait qui, et au final, il s’en foutait pas mal ! Kévin, sale gosse, assassin solitaire et je m’en foutiste ? Tout à fait ! Bon, en même temps, savoir toute la vie privée de Eleanora, ce n’était pas ce qui l’intéressait, lui, le seul truc qui l’intéressait était la fille, mais ça, elle ne semblait pas le comprendre. Quoi que, c’était peut-être mieux ainsi, parce que dans le cas contraire, elle aurait peut-être peur que le brun lui saute dessus pour la violer dans un coin de cette rue sombre… Entendons nous bien, Kévin n’avait jamais violé une seule fille, et il ne le ferait jamais. Il les respectait, et jamais n’oserait leur faire cela, car il pensait tout simplement si lui, aurait été une fille, il n’aurait pas voulu qu’on lui fasse. Et oui, sous ses airs de machos, Kévin était en fait très respectueux.

Lorsque la raison revint à ses côtés, rangeant sa pierre, et racontant tout ce qui s’était passé à Eleanora en parlant bien évidement de l'attaque au lac, de ces nombreuse attaque incessante chez lui, et même pendant ces mission, il lui expliqua tout et lu dit que désormais il était un assassin solitaire, ce dernier fit mine de s’intéresser à ce qu’elle le regarde, bien que cela ne l’intéressait pas, comme dit plus haut. Non, là, elle l’avait trop attisé avec ses éloignements, et maintenant il avait faim… Pas chiant du tout ce mec…


- Hé bien voila tu sais tout de pourquoi je peut t'aider… Voila c'est bon je sais désormais ce que tu est, tu est une voleuse cela va de sois sinon tu ne porterez pas une combinaison aussi étroite et pratique, enfin bon a toi, tu sais maintenant que tu peut me faire confiance, je haie les assassins surement bien plus que toi, ils…ils ont tuer ma mère qui était une assassin...

Avec un sourire revenu, Kévin attrapa un des gâteaux qui trônaient dans la boite. Bien entendu, il adorait tous les gâteaux présents, les ayant tous goutés au moins une fois, mais que voulez vous, un gourmand reste un gourmand ! Enfin bon, il avait donc de quoi aider cette voleuse qu'il trouvais charmante, et même son regard le faisait un peu rougir, cela ne lui disait rien qui vaille, il venait de lui raconter toute ces péripétie avec les assassins qu'il n'aimais pas du tout, bien qu'il en est un lui même, il n'est pas comme eux et il s'en ai rendue compte bien vite, après tout, le regard que lui lance Kévin a se moment la veut bien en dire long sur ce que ressent Kévin a ce moment la, de la tristesse...
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Ven 12 Déc - 17:50

Elle avait observé la réaction du brun et apparement sa première impression était la bonne. En effet El' avant de s'approcher des boutiques avait obseervé les comportements des différents commerçants!
Avec ce qu'elle avait appris des assassins, leur façon de vivre, elle avait rapidement déduit que ce jeune homme qui se trouvait à présent en face d'elle était un assassin mais quelque chose l'avait intrigué... d'habitude les assassins préféraient vendre leurs produits peu légaux à l'écart, avec d'autres assassins qu'ils connaissaient et dont ils n'avaient pas de doute sur leur identité. Alors que celui-ci vendait aux plus offrants... elle avait trouvé ça bizarre, mais sur le coup, il était fort problable que son esprit détectant les détails en tout genre avait fait un peu de zèle...
Mais ce garçon avait l'air de vraiment vouloir l'aider. Elle pouvait lire la détermination dans ses yeux, et même si elle n'en manquer pas, le feu qui anima le jeune lorsqu'elle parla d'un assassin qu'elle chercher la troubla quelque peu.
Elle même n'avait aucune idée de l'identité de l'assassin. Ellana lui avait juste confiait le poignard retrouvait sur les lieux de la tentative d'assassinat d'un membre de la famille royale. L'assassin, poursuivit et dans sa fuite précipité l'avait laissé tomber sur le sol.
Elle espérait retrouvé sa trace grâce à l'aide du jeune homme; chaque assassin avait son style d'arme bien spécifique!

Alors El' fut très surprise quand ce brun-qu'elle trouvait très craquant mais ce n'était pas la question- se confia à elle. Il avait l'air si mystérieux...si solitaire... auf ond il lui ressemblait et c'était assez troublant.
Cette haine immense qu'il éprouvait envers la secte des assassins,elle la comprit vite quand il lui expliqua son histoire...
Elle n'avait jamais entendu parlé de quelqu'un rejetter de la secte des assassins... déjà y entrer était très difficile et ils vivent tous en communauté! Elle ne comprenait pas comment ils avaient pu rejeter l'un des leur...
Awila qui avait passé plusieurs années dans la secte des assassins était une exception, l'impératrice elle même avait tout fait pour la prendre sous sa coupe en empiétant sur sa liberté. Le chef des assassins n'avait pas eu d'autre choix que de la laisser partir...
Elle regarda Le jeune brun, ce n'était pas un regard de pitié loin de là! Elle savait très bien qu'il n'avait pas besoin de ça. Mais c'était plutôt un regard qui signait un accord secret entre eux... elle lui tendit sa main.

_Je m'appelle Eleanora. et... et...

POurquoi était-ce si difficle de dire ces quelques mots?! Le manque d'habitude?!

_j'accepte ton aide...

Elle avait tellement eu du mal à dire ces mots...elle d'habitude si solitaire, elle se surprenait elle même de les avoir dit! Mais un même but les réunissait tout les deux et ils avaient besoin l'un de l'autre.

Eleanora lui expliqua alors rapidement la situation. Les différentes tentatives de meurtres sur la famille royale, la découverte que magister avait sûrement orchestrait tout ça! mais cela n'était encore qu'une hypothèse. Effectivement la jeune fille pensait que c'était uniquement l'oeuvre d'un assassin aux buts précis qui essayait de brouiller les pistes.
Elle sortit alors de sa poche le poignard fin retrouver sur les lieux, des inscriptions légères se situer sur la lame. Elle la tendit ensuite au garçon.

_Voici le poignard que nous avons retrouvé!

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Ven 12 Déc - 22:37

D'abord surpris par la compassion de la jeune fille, Kévin ne sut trop comment réagir. Il l'avait apparemment blessé avec son histoire en plus. Misère! Mais plus pétrifiant surtout, c'était l'emportement du jeune homme. Il devait avoir eu une mauvaise journée, peut-être. Il avait les yeux ronds et il avait porté sa main à sa bouche, pour s'empêcher de s'excuser encore ou de s'énerver aussi, qui sait.
Et puis, lorsqu'il la regarda à peine, et lui balança un méchant poignard le jeune assassin fut vexée. Quoi? Il avait osé l'oublier?


- Oh mais je ne connais pas du tout ce type de poignard a vrai dire, enfin que très peu, dans la secte des assassins ou j'étais la seule qui utiliser ce type de poignard était une assassin au service de magister, mais hélas celle-ci et morte, enfin c'est ce que tout le monde dit puisqu'elle a disparut.

Il n'avait pas de mouchoir sur lui, et ça lui perlait déjà, prêt à lui tacher sa chemise de col blanc. Mais lui, plus prévoyant, en avait un dans sa poche, il s'essuya bien vite, et revint à la demoiselle.
Et puis finalement, il se souvint de ses larmes. Il lui répondit en souriant.


- Oui, c'est ça! J'avais effectuer une mission avec elle, ma mère et morte pendant que je faisait ma mission avec elle, mais lorsque j'ai appris que c'était les assassins qui avait tuer ma mère je me suis mis a tuer le plus d'assassin possible, du coup ils me pourchasse et je dois avouer que cette assassin et plutôt douer dans l'art de se fondre dans la masse, si c'est bien elle que l'on cherche on aura bien du mal, puis si ce n'est pas elle au pire on peut la retrouver et lui poser des question elle connais bien magister.

Prononça-t-il, comme si ça n'avait été qu'un petit moment sans importance de son passé, une anecdote amusante.

- Et puis je vous ais proposé mon aide, et je vous avais amené dans le pire endroit de cette ruelle » pouffa-t-il. « Oh, je voudrais m'excuser pour ça, d'ailleurs. Ce n'était vraiment pas malin de ma part. Et puis ça a dû vous donner une très mauvaise idée du coin. Et surtout de moi. » ou dit-il aussi au passage.

Mais ça, il se garda bien de se mettre en avant.

- vous avez eu un bon séjours, au fait? Parce que bon, il faut bien avouer, les magasins sont un peu mieux que les bars, mais c'est pas non plus la super classe... A croire que les villages comme celui-ci ne sont bons qu'à faire fuir!

Plaisanta-t-il. En même temps, les grandes villes, capitales de pays, étaient toutes splendide à l'origine, et les sorceliers s'étaient implantés ensuite. D'ailleurs, c'étaient aussi les elfes qui avaient des techniques médicales poussées, sans utiliser de magie, ils pouvaient soigner tellement de choses!

- Bon maintenant que nous nous aidons, je vous ai dit ce que je penser, a vous de me dire ce que vous en penser.

Après tout, ce n'était pas faux!

- Oh, et je vous interdit de me manquer de respect!
Déjà la dernière fois que j'ai fait équipe avec quelqu'un il a finit raide, car il m'avait manquer de respect, moi je vous respecterez toujours jolie voleuse.


Sourit-il, en plaçant son bras sous le sien, et en amorçant la marche, l'entrainant avec lui. Pour la belle, la proximité physique n'était pas un problème, mais peut-être que lui, ça le gênait? En tout cas, ça ne lui passa pas par la tête.

- En ce qui me concerne, j'ai de la chance d'avoir une famille formidable, et surtout un père que jamais rien ni personne ne pourra remplacer. Je ne l'aurais pas eu à mes coté, qui sait ce que j'aurais pu faire... Ou ne pas faire. C'est mon ange gardien! Mais ma mère... jamais je ne leur pardonnerais !

Lui avoua-t-il avec un sourire doux et somme toute assez charmant, juste son regard remplis de haine contrasté.
Il avait réussi à rassembler tous ses sacs sur un même bras, pour que celui qu'il avait enroulé autour de celui de la jeune fille soit à peu près libre, même si il se collait assez à lui.


- Oh, et puis, et bien... On ne refait pas le passé, si on veut avancer, il vaut mieux regarder devant, vous ne trouvez pas?

Allons bon! Le voilà qui philosophait maintenant! Déformation professionnelle, déjà, ou séquelles de sa rupture, encore? Peut-être bien un peu des deux, tout compte fait.
Et puis la jeune fille avait quelque chose d'amical, sous ses airs froids. Kévin l'avait sentie distante, il la considérait déjà comme une bonne amie à lui, alors qu'il ne connaissait même pas sa vrai cause. Allait-il finir par lui demander? Peut-être bien, un jour!


- Bon au faite moi c'est Kévin Snake, je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit, maintenant vous le savez...

Curieux? Oui bien sûr, tout le temps, sur tous les sujets. Même si il savait se taire et ne pas poser de questions, parfois c'était simplement trop dur, et trop tentant. Et puis c'était une manière comme une autre de l'inciter à lui faire parler d'elle. Et entre deux rues, alors qu'ils traversaient toujours bras croisée pour ne pas paraitre suspect auprès des autres, il revint sur le sujet de la mission officielle.

- Je vous laisse choisir l'endroit ou chercher, sachant que son dernier lieu connus et les ruelle de Omois, et, je ne connais pas du tout le coin, je crois bien que je me débrouillerez avec vous... Mais c'est moi qui paye, si jamais on doit payer.

Il avait le visage sérieux, mais les yeux plein de lumière en croisant celui d'Eleanora. Il le pensait réellement. Et il le ferait si ils serraient obligé.
Mais il ne voulait pas plomber l'ambiance, et il fallait conserver sa bonne humeur pour le reste de la conversation. Prenez ça comme un petit voyage entre amis, qui vont profiter de leur hasardeuse rencontre pour s'échanger quelques petites nouvelles autour d'une mission dangereuse, mais il ne savait toujours pas pourquoi cette voleuse le faisait rougir a ce point, il se sentait tout bizarre a coter d'elle, mais il se cacher cette sensation a lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Sam 13 Déc - 23:32

Quand eleanora le vit verser quelques larmes qu'il se dépécha de camoufler, elle eût une irrépréssible envie de le prendre dans ses bras...mais elle se retint de justesse, cela ne lui ressemblait pas et puis c'était quand même un assassin qu'elle connaissait depuis quelques minutes à peine!
Elle se reprit donc et écouta calmement ce qu'il avait à dire!
Et elle fit bien d'ailleur car apparement il connaissait le, enfin la propriétaire de ce poignard. certes apparement elle avait disparu depuis quelques temps mais c'était toujours un début de piste!
Et d'après ses dires, elle avait une liaison, apparement professionnelle avec magister... Elle ne préféra pas lui demander comment il pouvait être au courant qu'elle avait eût des rapports avec magister, car elle savait qu'il ne dévoilerait pas ses sources et ces exactement ce qu'elle aurait fait! Mais peu lui importer d'où il tenait ses sources vut qu'elle avait élucider déjà un point! l'assassin mystère n'était plus si mystérieuse!

Il enchaîna alors sur des excuses quelques peu maladroite qu'elle accepta avec un sourire!

_Ne vous inquiètez pas pour ça!MOn " séjour " c'est pas trop mal passé jusqu'à présent et j'ai l'habitude des endroits malfamés!
J'en ai frequenté plus que vous pourrez le penser au cours de ma vie...plus que je ne l'aurai voulu d'ailleur!

En effet, el' avait aider sa cousine à plusieurs reprises lors de ses missions! enfin aider n'était pas le terme exact, ni secondait d'ailleurs! Awila aurait plutôt utiliser l 'expression "boulet parlant inlassablement!", mais Eleanora préféra ne pas le noter!

* Ah la famille... c'est toute notre vie...*

_Je ne vais pas dire que je hais les assassin, ce serait haïr une partie de moi! mais disons qu'ils minsuborne surtout à travers leurs actes barbares, qui hatise le mal!
Croyez moi si je peux à mon tour vous aider dans une tâche, quel que soit, ça sera avec plaisir!

Le jeune homme décida alors de mettre quelques points au clair! Notamment sur le fait qu'il voulait qu'elle le respecte! el' se retint de ne pas rire! C'était si...logique à son avis!

_Ne vous inquiètez pas, je respecte toujours mes coéquipiers!
Par contre j'aimerez mettre moi aussi quelques points au clair, je refuse catégoriquement que vous m'appeliez madame,si il vous en prenez l'envie... et je préfère que vous me tutoyer!

Elle continua de parler normalement, alors que le jeune homme la prit par le bras la faiant ainsi sortir de la ruelle! elle il prononça enfin son prénom. Un sourire aux lèvres elle répondit!

_Je me demandais quand est-ce que vous alliez me faire l'honneur de me le dire!

Eleanora ne savait pas si il attendait qu'elle lui parle d'elle...mais elle n'avait pas pour habitude de se confier et gardait tout pour elle! Ce n'était peu être pas une super idée mais elle était comme ça!

_Si la dernière fois qu'on la vue c'était à Omois, alors nous allons commencer par là! A mon que vous ayez une autre proposition...
Et pour ce qui est de l'argent faut pas vous en faire, je sais me débrouiller!

Elle sentait que quelque chose n'allait pas, mais comme à son habitude, garda ses sensations pour elle même...

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Dim 14 Déc - 3:56

Kévin savait son père prêt à tout pour lui rendre la vie difficile. Mais pas ça! Il aurait pu l'enfermer dans la cave les deux mois avec seulement de l'eau que cela aurait été moins humiliant; il l'avait amené dans le monde des assassins! C'était encore plus horrible que dans ses pires cauchemars, tous ces regards ignorants qui vous regardaient, vous détaillait ou pire, s'autorisaient même des rires moqueurs ou des remarques acerbes. Kévin fulminait, tandis que son père, lui, arborait un grand sourire de celui qui est satisfait de lui-même; mais bon Dieu, qu'est-ce que ça lui apportait?! Après tout, lui aussi détestait ces gens; cela se voyait aux regards hautains qu'il leur adressait, s'attirant des regards étonné.

C'est vrai qu'il n'avait pas l'air très malin avec sa longue robe de guerrier elfique. Allez que je te montre que je suis distingué, que je n'ai pas peur des regards des autres, mais en fait, il avait l'air plus ridicule qu'autre chose. Cela faisait belle lurette que les hommes ne mettaient plus de robe dans le monde des guerriers, aussi quand des rires s'élevaient, Kévin se plaisait à croire que c'était pour son père et non pour lui.

Néanmoins, Kévin dans sa situation avec El' se sentait observer. Certes, il ne le pouvait pas non plus dans le monde magique, mais le fait de ne pas pouvoir se servir de sa dague la rendait vert de rage et il avait l'impression d'être aussi fragile qu'un petit poussin, ce qui l'horripilait... Il triturait son petit bout de métal dans sa poche, sachant très bien que personne ne le laisserait faire et qu'il devrait passer par il ne savait quel procédé judiciaire. Ce qui impliquerait plus de dague et donc plus moyen d'éradiquer les assassin quand il le pourrait...

Il lâcha le précieux objet. La seule chose qu'il trouvait de bien chez les assassin c'étaient les vêtements, classe, discret. Il aimait bien! Habillée avec un jeans collant -Ils appelaient ça comment encore? Slim, c'est ça?- noir, un T-Shir bleu et un gilet noir entrouvert Faites défiler les mannequins Père et fille -on pourrait presque croire qu'ils s'entendent bien x'D- se retrouvèrent ainsi devant une maison... d'assassin. A vrai dire, Kévin ne comprenait toujours pas ce qu'ils faisaient là, mais il savait que ce que venait de dire El' lui plaisait bien, elle serrait donc sa coéquipière, et lui son coéquipier...

Alors qu'elle s'attendait surement à ce qu'il se retourne et dise "Surprise je t'ai bien eu!" ou alors qu'il lui donne une explication, non, pire, il rentra dans la maison et sans un regard, referma la porte au nez de la voleuse, la laissant patoise sur le bord de la rue. Kévin discuta avec un assassin, puis on entendis un bruit sourd, El' resta encore quelques seconde devant la porte, les mains dans les poches avant de se retourner pour voir le Monde assassin dans toute sa splendeur; m'ouais, elle n'avait pas vraiment le choix... Kévin sortit alors quelque minute plus tard en nettoyant sa lame, il regarda El' et lui sourit. Ils commencèrent à se balader, essayant d'avoir un air contracté qu'ils étaient loin de ressentir, tout en maudissant leur histoires. Raaah, ce que sa pouvais pouvait l'énerver! Il arriva au niveau d'une route, où régnait un vacarme assourdissant.

Kévin regarda avec étonnement les machines; il n'était pas inculte de la magie, quoi que si un peu, mais il ne savait pas que eux aussi avaient des spécificité, comme celui qui les menait chaque jours a un niveau plus élevée... A ce qu'il donnerait pour l'avoir cette magie! Il regarda donc l'engin, les yeux dans le vague lorsqu'il sentit une main se poser sur son épaule. Irk! Un Mage le touchait! Il sursauta violemment et se retourna en vitesse pour se retrouver... Devant Eleanora. Petit soupir de soulagement de la part du jeune assassin. Il avait déjà eu assez peur pour la journée il se devait d'expliquer se qu'il avait fait a sa compagne, il faudra qu'elle l'excuse mais il n'a plus l'habitude de faire equipe...


- Hum, oui, bon excuse moi je n'est plus l'habitude de faire équipe avec quelqu'un excuse moi, bon alors je suis aller voir un assassin et lui est poser des questions sur celle que l'ont cherche, il ma dit qu'elle était en mission, donc elle n'est pas morte, en tout cas il m'a fallut employer les grand moyens pour qu'il parle.

Kévin grimaça lorsque son interlocutrice le dévisagea, il venait de repenser a l'autre assassin, et il se dit que ce n'était pas grave après tout il devait retrouver cette assassin pour lui poser des question sur sa mère, et elle pour des attaques, jusqu'ici tout aller bien...

- Heu... bon je croit que nous avons asse attendue, je propose que nous nous retrouvions a Omois au palais, comme cela nous pourront enquêter ensemble dans les ruelle je propose cela si sa te conviens bien sure ?
Revenir en haut Aller en bas
Eleanora Manticore
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 927
Age : 23
Localisation : Dans mon monde!!ah qu'il est beau^^(domage qu'il soit pas réel='(
Date d'inscription : 15/10/2007

Accreditation
Race: Voleur patentée
Age: 17
Nom dans le RPG: Eléanora Manticore

MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Dim 14 Déc - 18:13

Eleanora, docile... Docile?! nan ce n'était pas possible venant d'elle! Disons plutôt qu'elle préférait se faire discrète.
Elle aurait presque put se croire invisible aux yeux de tous si cette présence chaudde qui lui tenait le bras ne la rapeller pas à la réalité.
Elle suivit donc calmement son coéquipier jusqu'à cette maison, lorsque celui rentra dans la demeure lui claquant la porte au nez!
Elle resta là stupéfaite, puis la rage monta!

* je rêve!!!*

A vrai dire ça faisait un moment qu'el' ne s'était pas faite mouchée de la sorte! Mais, au fond elle savait qu'elle aurait réagit pareil... trop habitué à travaillé en solo et à compter que sur elle même!

Elle patienta alors calmement, attendant que Kévin finissent ce qu'il avait à faire! Elle entendit un bruit sourd mais elle ne réagit pas plus que ça! Elle savait que le jeune homme était assez grand pour se défendre, sinon il ne serait pas rentrer dans cette maison aussi sûr de lui.
Elle se contenta d'attendre, laissant vaguabonder ses pensées à son gré... après tout elle n'avait que ça à faire et elle détestait rester sans rien faire.

Elle repensa à la première fois où Awila l'avait emmener au quartier des assassins et contrairement à ce qu'elle aurait pu penser, la petite fille qu'elle était, passait inaperçut aux yeux de tous ces assassins! Peut être était ce le fait que sa cousine était respecté de tous et que l'on baissait les yeux à son passage...mais quand on était petite on ne pensait pas à ce genre de chose, ou plutôt on ne voyait pas ce genre de chose...
Elle se souvenait de la phrase qu'elle lui avait posé ce jour là!
"est-ce que c'est eux que tu considères comme ta famille?" avec son air angélique, cette question était sortit naturellement, de sa bouche enfantine!
Elle se souvenait de l'expression qui s'était dessiné sur le visage d'Awila, un regard plein de tristesse avant qu'elle le pose dans les yeux de la petite fille et lui dise "n'oublie jamais une chose, tu es et tu seras toujours ma famille. Ce mot désugnant les gens auquels tu tiens le plus au monde!Mais parfois tu es obligé de faire des choses ou d'être une personne différentes aux yeux des autres!Mais n'oublie jamais qui tu es réellement!"
Après ces quelques mots qui l'avait profondément troublén se demanda où voulait en venir sa cousine elle l'avait étreint pendant un long moment!

El' comprenait à présent ce que voulait dire sa cousine. Quand on était un assassin, il vaut mieux se connaitre et ne pas oublié qui on est enfin de ne pas sombrer dans la folie!
elle sortie de ses songeries quand Kévin sortit de la maison en essuyant son couteau. Il lui adressa un sourire qu'elle lui rendit sans ajouter mot! Elle se doutait de ce qui s'était passé dans la demeure et n'avait pas besoin d'explications.

Elle préféra attendre qu'il lui parle, mais celui-ci n'ouvra pas la bouche d'un centimètre et ils se remirent en marche!
Ils arrivèrent dans une place,et apparement aujourd'hui se tenait la foire d'objet en tout genre! D'ailleurs on entendait pialler les marchands de tout les côtés!
au bout d'un moment, n'y tenant plus, El' posa une main sur l'épaule du jeune brun pour en apprendre un peu plus sur ce qui c'était passé!Celui-ci sursauta et elle lui adressa un sourire rassurant!

_Ne t'en fais pas je sais ce que c'est de travailler en solo!

Elle écouta rapidement son briefing sur sa visite dans la maison! Alors comme ça la jeune assassin était en mission...
Il lui proposa ensuite de ce rejoindre à Omois!

_Oui je pense que c'est le mieux! J'ai quelques détails à régler...

Elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance car tout deux avait un but commun: retrouver la jeune assassin.
Quoique elle ne savait pas à quel point il la connaissait et ç la contrarié quelque peu...

_On se revoit plus tard!

Elle savait qu'ils n'auraient aucun mal à se retrouver et préféra s'éclipser rapidement, disparaissant au milieu de la foule...

______________________________
..... Body hurt without soul .....
..... .Love always. .....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)   Aujourd'hui à 13:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Une deuxiéme rencontre (n'importe qui sauf Julia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUT LE MONDE EST COUPABLE SAUF ELLE LA PETITE INNOSANGTE !
» Je pense à toi plus qu'à n'importe qui [PV]
» « Tout passe en ce monde, sauf le café dans les mauvais filtres.» .free.
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» Dispo new Jersey (venez me voir sur msn caron554@hotmail.com) on peut parler trade pour n'importe quel joueur (sauf Kovalchuk)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tara duncan :: Le RPG :: Archives RPG-
Sauter vers: